La remorque XR 96005 Imprimer
Écrit par Michel Joindot   

La remorque XR 96005 est en tous points identique aux cent remorques de la série XR 6000 (XR 6001 à 6100), mises en service entre août 1978 et novembre 1979, et destinées aux trains autorails assurés par les X 2800 rénovés. Elles ont aussi beaucoup circulé en compagnie des X 2100 et 2200.

Le chiffre 9 indique simplement qu’elle est la propriété d’une région, en l’occurrence la Haute Normandie, qui l’a utilisée pour la desserte de la ligne Bréauté Beuzeville-Fécamp, attelée à l’autorail  X 92201. L’autocollant présent sur la caisse est le témoignage de cette histoire normande. Son nom complet est XRABD 96005, les lettres A, B et D indiquant respectivement la présence de places de première classe, de places de seconde classe, et d’un compartiment fourgon.

Il a existé en tout six remorques régionales XR 96001 à 96006, la 96004 étant en fait l’ancienne l’XR6069. Toutes sont aujourd’hui radiées. Sur les 105 remorques des séries XR6000 et 96000, il en reste au 1er janvier 2013 seulement 8 en service, toutes affectées à la Région Aquitaine. L'amortissement est intervenu pour une bonen partie du parc au terme d'une carrière d'à peine vingt ans.

8 remorques (dont l'XR 96005) sont préservées par des associations.

L’XR 96005 a été mise en service le 6 mai 1985 à Sotteville, pour la desserte de la ligne Bréauté Fécamp qui avait été rouverte en 1981 : elle a circulé attelée à l’X92201 (en livrée verte) mis en service à Sotteville le 1er août de la même année, qui se substituait à l’X 3953. Elle était surtout engagée en fin de semaine, les autres circulations étant assurées par l'autorail solo.

Les contraintes d'une composition non réversible imposant des manoeuvres à Fécamp pour remise en tête de l'autorail ont poussé à l'introduction d'un autorail de la série X 4750 en lieu et place de la composition X92201+XR96005. Ensuite sont venus les X 73500 assurant une desserte Le Havre Bréauté Fécamp.

Devenue sans utilité, l'XR 96005 a été mutée à la fin de 2001 à Marseille (avec l’X 92201), pour usage sur la ligne Nice Breil Cuneo, après un bref passage à Nantes. Elle était notamment engagée sur la desserte périurbaine de Nice (navettes entre Nice et Drap Cantaron) que la Région PACA avait souhaité renforcer.

Elle a été réformée à Marseille le 1er juin 2005, puis, s'agissant d'un matériel régional,  ramenée à Sotteville dans la région propriétaire, où les CFCB l’ont récupérée en 2009.

 

Caractéristiques techniques :

  • Constructeur ANF (Ateliers du Nord de la France)
  • Masse en ordre de marche 24 T
  • Vitesse maximale en service 140 km/h
  • Bogies Y 232
  • Chauffage à air pulsé
  • Nombre de places : 16 en première, 60 en seconde.

 

L'XR 96005 au dépôt de Loudéac.

 

L'XR 96005 a été engagée sur de nombreux trains entre St Brieuc et Loudéac, notamment les Trains du Père Noël de 2010 et 2011, attelée à l'X 2830.

Compte tenu de son excellent état, l'XR 96005 a pu être autorisée à circuler sur l'ensemble du Réseau Ferré National à la vitesse maximale de 100 km/h. Après avoir subi la Grande Visite Générale préalable à l'agrément, elle a été repeinte en bleu "Massif Central" (livrée d'origine des XR 6000) et a effectué sa première sortie en compagnie de l'autorail X 2830 le 30 juin 2012, sur le parcours St Brieuc Coutances Granville St Brieuc.